Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
Istanbul : N'en rêvez plus... Allez-y !
       



Les chats de banlieue bénéficient d'installation d'eau,
comme ceux d'Istanbul
 


Municipalité d'Esenler










A l’époque ottomane la vallée d’Esenler ne comptait que quelques hameaux grecs le long des fleuves Litros et Ayas. Après les échanges de populations en 1923, ce sont des musulmans de Macédoine qui ont remplacé les orthodoxes. Esenler a commencé à se développer à partir des années 1920-1930.

De nouveaux habitants des Balkans et de l’Anatolie se sont installés au fil des années, mais c’est surtout dans la période de 1970-1980 que la ville a connu une explosion dans sa démographie. En 1993, la population a dépassé les 250 000 habitants et l’on créa une nouvelle municipalité à partir de celle de Gaziosmanpaşa. En 2003 le nombre des habitants s’élevait à 344 000 et en 2013 à 461 000.
 


Place Dörtyol vers 1950

Aqueduc byzantin

Place Dörtyol 2013

Jour de neige au centre-ville

Les constructions ont suivi la demande de logements et les immeubles ont poussé comme des champignons, toujours plus grands, toujours plus haut. Des usines et des centres commerciaux sont présents dans toute la municipalité qui compte 18 quartiers.
 


Métro
à Esenler

Cette banlieue est reliée avec la ville d’Istanbul par le métro, les bus, le métrobus et les dolmuş. La gare routière d’Istanbul est plantée à Esenler. C’est la plus grande d’Europe.






 

La masse de la population fait partie des classes moyennes à modestes. Cette banlieue passe pour être l’une des plus conservatrices autour de la ville d’Istanbul. Les fêtes religieuses sont très observées (officiellement trois en Turquie, dont une chrétienne). Pendant le mois du Ramadan, la municipalité (AKP), offre à toute la population le souper lors de la rupture du jeûne sur des tables qui s’étendent sur des centaines de mètres dans les rues du centre-ville.
 


La gare routière

Piscine municipale

Fête de l'Association des gens de Rize, nombreux
à Esenler

Concert d'Uğur Işılak lors des fêtes du Ramadan

 


Le centre-ville est autour de la place Dörtyol où se trouvait autrefois le petit village grec dont il ne reste rien que quelques fontaines ottomanes et une ayazma (eau sacrée pour les orthodoxes). Un aqueduc byzantin en assez bon état se trouve non loin. C’est tout ce qu’il reste du passé.
La place Dörtyol a été libérée de la circulation automobile en 2012. Quelques carrés fleuris au milieu de cette grande place, font penser à l’architecture de l’ex-RDA.

D’une manière générale, Esenler est une banlieue triste, sans intérêt et bigote, ce qui n’a rien t’attirant ni pour les Stambouliotes ni pour les touristes qui la fréquentent essentiellement pour prendre les bus en partance vers d’autres contrées ou pour les achats aux centres commerciaux.

 


Transports publics desservant Esenler


Carte de Turquie / Plan détaillé du métro


Esenler + grand

Ne copiez pas ce texte


Palais / Mosquées / Eglises / Synagogues / Musées / Mausolées / Couvents de derviches Ruines byzantines / Cimetières Yalı / Visite guidée du quartier / Autres quartiers
 

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    
Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial