Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
Istanbul : N'en rêvez plus... Allez-y !
       



 

Municipalité de Gaziosmanpaşa





 

Gaziosmanpaşa est une banlieue rouméliote d’Istanbul surpeuplée, morne et sans intérêt. C’est avant tout une cité-dortoir qui a connu le plus fort développement en 40 ans. Elle est passée de 20 000 habitants en 1960 à plus d’un million en 2007.

Aucune autre banlieue n’a connu un accroissement aussi rapide. Dans les années 1930, toute la zone était pratiquement inhabitée (un peu plus de 3 000 habitants en 1935). Seuls quelques villages de réfugiés musulmans bulgares ou crétois parsemaient la campagne. De 1951 à 1955, les Macédoniens arrivèrent en nombre important pour faire passer le nombre d’habitants à 18 000.
 
C’est surtout dans les années 1960 à 1980 qu’une masse de gens originaires des provinces orientales et principalement composée de Kurdes, vint s’installer.
 
L’explosion démographique aidant, on arrivait en 1990 au chiffre extraordinaire de 393 000 habitants pour franchir en 1997 la barre des 650 000, puis le million en 2007 où l’on divisa la municipalité avec la création des mairies d’Arnavutköy, Sultangazi et Başakşehir. Gaziosmanpaşa compte de nos jours 460 000 habitants (2012).


Années 1970

Centre-ville

Temple alévi (Cemevi)

Evolution de l'urbanisation de la province stambouliote

Inutile de préciser que les problèmes sociaux suivirent l’accroissement de la population, accentués encore par les différentes ethnies et religions qui s’y côtoient.  Certains quartiers de Gaziosmanpaşa sont peuplés de Kurdes, d’autres, de gens de la mer Noire (Kastamonu), certains d’alévis comme à Gazi, quartier où il y a régulièrement des heurts entre la population et les autorités, parfois violents.  
 
Délaissés par une municipalité débordée et par un pouvoir méfiant, certains de ces quartiers sont devenus de vrais nids de révoltes sociales et urbaines, d’autres, des nids d’intégristes religieux (déformistes). Les groupes les plus extrémistes trouvent un écho favorable auprès d’une population pauvre et souvent peu éduquée ayant un fort sentiment d’injustice vis-à-vis du pouvoir.
 

Plan de ville
planzoneurb.jpg (16555 octets)


Ligne T4 du tramway

Carte de Turquie / Plan du métro

Ne copiez pas ce texte


Palais / Mosquées / Eglises / Synagogues / Musées / Mausolées / Couvents de derviches Ruines byzantines / Cimetières Yalı / Visite guidée du quartier / Autres quartiers
 
Croisière sur le Bosphore  
Dîner – croisière
Yacht privé

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    
Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial